Disciplines

Autour de l’école du chiot le CASE propose, après une éducation basée sur le plaisir et la récompense, des activités ludiques
qui permettent aux chiens et leurs maîtres de parfaire l’éducation par le jeu.

Découvrez les activités pratiquées et enseignées au CASE :

Disciplines_Chiots

Ecole du chiot

03_DIS_Education

Education

03_DIS_Agility

Agility

03_DIS_Attelage

Attelage

03_DIS_CaniCross

Cani-Cross

03_DIS_Visiteur

Chiens visiteurs

03_DIS_Fly

Flyball

03_DIS_Obérythmée

Obérythmée

Code de bonne conduite

CODE DE BONNE CONDUITE de la pratique des disciplines gérées par la Commission Nationale Education et Activités Cynophiles.

Les disciplines gérées par la C.N.E.A.C représentent l’activité sportive canine et humaine par excellence
pratiquée par des personnes de tous âges dans un cadre associatif, amical et compétitif.

Version du 28 octobre 2014. La dernière version applicable est celle consultable sur le site de la CNEAC

Pour pratiquer les disciplines gérées par la CNEAC, il faut être titulaire d’une licence délivrée par la Société Centrale Canine via la commission Nationale d’Education et d’Activités Cynophiles.

La demande en est formulée par imprimé dument rempli et remis avec les pièces exigées au président du club d’éducation et d’utilisation auprès duquel vous êtes adhérent. Le postulant s’engage à respecter les règlements généraux de la cynophilie française, de la Fédération Cynologique internationale et les règlements particuliers de la CNEAC.

En outre, ceux qui pratiquent ces disciplines s’engagent à respecter les principes suivants:

  • Respect des règles de la discipline pratiquée.
  • Respect du Juge, des autres participants (acteurs ou spectateurs).
  • Respect des chiens.
  • Interdiction d’user de produits dopants
  • Respect de l’aspect festif de la manifestation
  • Tempérance et sobriété sur tous les plans.

Tout participant à une manifestation canine, auteur d’une infraction aux règlements généraux de la cynophilie et/ou aux règlements particuliers de la CNEAC pourra être traduit devant la CNEAC qui procèdera à une instruction avant de transmettre le dossier au Conseil de discipline de la Société Centrale Canine.

En cas de faute particulièrement grave et/ou violence la CNEAC pourra invalider la licence jusqu’à la décision du Conseil de discipline de la Société Centrale Canine.