Agility

QU’EST-CE QUE L’AGILITY ?

03_DIS_Agility_Picto

L’Agility est une discipline ouverte à tous les chiens.
Elle consiste à leur faire négocier divers obstacles dans le but de mettre en valeur leur intelligence et leur souplesse.
II s’agit d’un jeu éducatif et sportif qui favorise leur bonne intégration dans la société et parfait l’éducation de base.
Cette discipline implique une bonne harmonie et complicité entre le chien et son maître et aboutit à une entente parfaite de leur équipe, il est donc nécessaire aux pratiquants de posséder les bases élémentaires d’éducation et d’obéissance.

L’objectif de cette page est de donner une vue générale de cette discipline et ne se substitue en aucun cas au site officiel CNEAC sur lequel vous trouverez tous les détails des règlements et informations officielles des disciplines et événements.

4 catégories de travail sont prévues (La diversité des races et des tailles nous le permet) :
1 – La catégorie « A » chiens de moins de 37 cm au garrot
2 – La catégorie « B » chiens de 37 cm à moins de 47 cm au garrot.
3 – La catégorie « D » chiens de grandes tailles, molosses.
4 – La catégorie « C » chiens de 47 cm et plus au garrot.

L’objectif d’un parcours est d’amener le chien à passer un ensemble d’obstacles, dans un ordre prescrit, sans effectuer de fautes, le plus rapidement possible dans un temps limité.
Seul le maitre reconnaît l’enchainement des obstacles, et après la reconnaissance de quelques minutes (5 minutes en compétition officielle), le maitre positionnera son chien au départ et le guidera à la voix et aux gestes tout au long du parcours.

(Règlement SCC sur le site de la CNEAC)

 

Découvrez les différents obstacles

Les sauts

La haie simple

Le chien doit sauter au dessus de l’obstacle sans en faire tomber aucun élément. Longueur 120 à 150 cm.
Hauteur:
Catégorie A : 35 cm,
Catégorie B & D : 45 cm,
Catégorie C : 60 cm

Cette haie peut paraître l’obstacle le plus simple du parcours, mais son appréhension par le chien peut se complexifier en fonction de l’implantation des obstacles sur le parcours. En effet par rapport à la course du chien vers cet obstacle, dans certains cas il lui sera demandé de le contourner avant de le sauter (c’est ce que l’on appelle le « out » ou « écarte », sauter puis revenir le plus vite possible vers son maitre…
Certains conducteurs (nom donné au maitre qui dirige son chien sur le parcours), ont jusqu’à 7 ordres différents (voire plus) sur cet obstacle dit « simple ».

Le viaduc ou le mur

Même principe que la haie, mais les barres sont remplacées par un panneau plein (largeur d’environ 20 cm) sur lequel des tuiles sont posées.
Le mur, plus facile à dire qu’à faire. Le chien ne voyant pas ce qui se trouve de l’autre côté doit accorder une confiance “aveugle” à son maître.

03_agi-alla_ureine_mur2
03_agi-pacl_oxer

Les haies doubles ou L’oxer

Cette obstacle est constitué par l’assemblage de 2 haies dont la première hauteur est inférieure de 15 à 25 cm afin d’avoir un effet montant. L’espace entre les 2 haies est fonction de la catégorie :
Catégorie A : 30 cm,
Catégorie B & D : 40 cm,
Catégorie C : 55 cm

Il faudra souvent insister sur l’ordre du saut afin que le chien saute en hauteur, mais également en longueur. Cet aspect longueur n’est pas forcément perçu par le chien qui ne voit que des barres devant lui.

Le saut en longueur

Même principe que l’oxer, mais cette fois, on demandera au chien de sauter beaucoup plus en longueur avec très peu de hauteur.
Cette obstacle sera constituer de 2 à 5 éléments légèrement montant, allant de 15 cm (pour le plus petit et moins haut) jusqu’à 28 cm (pour le plus grand et haut).
La longueur de cette obstacle est fonction de la catégorie :
Catégorie A : 40 à 50 cm,
Catégorie B & D : 70 à 90 cm,
Catégorie C : 120 à 150 cm

La longueur devra être franchie par le chien sans aucune prise d’appui complémentaire à sa prise d’impulsion.

03_agi-nije-cloe-saut_longueur
03_agi-alla_djune_pneu

Le pneu

Le chien doit sauter au travers d’un pneu. Diamètre de I’ouverture : 45 cm à 60 cm.
Hauteur de l’axe du pneu par rapport au sol :
Catégorie A : 45 cm,
Catégorie B & D : 55 cm,
Catégorie C : 80 cm

Le pneu est sans doute l’obstacle de saut la plus difficile à appréhender, car c’est sur cet obstacle que nous rencontrons le plus de chiens qui passent à coté.
Pour la sécurité du chien, cet obstacle sera toujours positionné en ligne droite par rapport à l’approche naturelle du chien sur le parcours.

Les obstacles à zone

03_agi-anjo_tess_A

La palissade dit aussi le « A »

Plan incliné de 1.70 m de haut avec une largeur minimum de 90 cm.

Une zone colorée de 106 cm est indiquée en bas de chaque rampe.
Le chien doit toucher avec au moins une patte ces parties basses colorées de la montée et de la descente.

La balançoire

Le chien doit traverser la balançoire en la faisant basculer et en touchant avec au moins une patte, les zones colorées situées à chaque extrémité sur une longueur de 90 cm.
Longueur: entre 365 & 380 cm pour une largeur de 30 cm.
Hauteur: 60 cm sur l’axe.
Un des agrès de contact les plus difficiles du fait de sa mobilité.

03_agi-siph_balance-seul
03_agi-alla_djune_passerelle

La passerelle

Le chien doit traverser une passerelle en touchant avec au moins une patte, les zones colorées sur une longueur de 90 cm, situées à chaque extrémité.
Hauteur: entre 120 & 135 cm
Largeur: 30 cm

La passerelle est composée de 2 rampes (une pour la montée et une pour la descente) et d’un plateau. Ces 3 composants ont une longueur entre 360 et 380 cm.

La table

Le chien doit rester immobile 5 secondes sur une plateforme appelée “table”, sans position imposée.
plateforme carré:  entre 90 & 120 cm
Hauteur:  35 cm pour catégories A, B, D – 50 cm pour la catégorie C

03_agi-ghla-table

Les autres agrés

DSC04771

Le Slalom

Le slalom est l’un des obstacles les plus difficiles et spectaculaires de l’Agility.
Le chien doit passer entre les 2 premières barres toujours de l’épaule gauche, puis slalomer entre les autres barres.
Le slalom est constitué de 12 barres espacées de 60 cm.

Le Tunnel « rigide »

Le chien doit rentrer dans le tunnel par l’entrée imposée et ressortir à l’autre extrémité.
La difficulté survient lorsque l’entrée et la sortie du tunnel se trouvent à côté l’une de l’autre. Le maître devra alors indiquer au chien l’ouverture par laquelle il devra rentrer.

L’entrée est du coté où a été positionné le numéro. Quand le numéro est positionné au milieu de la courbe du tunnel, l’entrée est libre de choix.
Le tunnel flexible pourra former une ou plusieurs courbes.
Longueur: 3 à 6 m
Diamètre intérieur: 60 cm

03_agi-pama_tunnel
03_agi-alla_ureine_chau

La chaussette ou tunnel souple

Cet agrès est constitué à son entrée, d’un arc de cercle rigide d’une longueur de 90 cm, continué par une toile souple d’une longueur de 3 m.

Le chien doit rentrer et se faufiler sous la toile étendue pour ressortir à l’autre extrémité.
Le chien se retrouve dans l’obscurité et est désorienté à la sortie.
Certains chiens supportent mal le contact de la toile (surtout lorsqu’elle est humide) et refusent quelquefois d’avancer dans cet agrès.

Les parcours

Un parcours d’Agility est l’enchaînement plus ou moins complexe des différents agrès cités ci-dessus.
L’objectif étant de faire le parcours sans faute et dans un minimum de temps.
Un parcours est constitué de 20 obstacles au maximum. Un obstacle, appelé “double” voire “triple”, peut être constitué par l’enchaînement de 2 ou 3 haies. Attention dans ce dernier cas l’obstacle est considéré comme “1″, donc, il n’est pas autorisé de le traverser.
Nous trouvons 2 types de parcours:

  • Les parcours dit “à zone”: enchaînement de tous les agrès
  • Le Jumping: enchaînement des agrès sans zone de contact.

Le jumping ne comportant pas de zone de contact (obligeant le chien à ralentir un minimum sur les zones) est particulièrement rapide et spectaculaire. En compétition, le maître et son chien s’amusent dans cette épreuve souvent positionnée en fin de journée d’un concours d’Agility

03_agi_parcours

Vous trouverez tous les détails et le règlement complet de l’agility sur le site CNEAC.

03_agi-Couverture-reg_agi_images

 

Sur le site CNEAC, nous vous recommandons de parcourir « le petit règlement d’Agility en image ».
Les explications sont simples, claires et très bien illustrées.