CHIENS VISITEURS

Que sont les chiens visiteurs ? Les entrainementsLes licenciés du CASE

QUE SONT LES CHIENS VISITEURS ?

Cette activité est une Activité Associant l’Animal (AAA). L’objectif est de donner un peu de son temps en compagnie de son chien, afin d’apporter du réconfort, du bonheur, faire même de la prévention à des publics divers comme les hôpitaux, les hospices, les écoles et tout autre endroit où le chien apportera quelque chose de positif aux personnes.

Pour tous les détails voir le site de la CNEAC.

Sylvette notre responsable de cette activité au CASE sera heureuse de vous renseigner sur les modalités et possibilités.
Vous pouvez également rencontrer Françoise une adhérente au CASE très active et qui a même créé son propre site internet où vous trouverez beaucoup d’informations : www.chien-visiteur.fr
03_DIS_Visiteur_Picto

Découvrez cette activité !

Description de l’activité

03_vis_syfe1_Flou2

Vous comprenez que pour des raisons réglementaires et de droits à l’image, nous avons volontairement masqué les visages.
Il est bien dommage de ne pas pouvoir voir le bonheur qui émane de ces visages.

Les études et les constats ont montré que le contact avec les animaux, et en particulier les chiens apporte bien être aux personnes en besoin de réconfort.

Avec les méthodes d’éducation positive et amicale, nos chiens acquièrent rapidement l’éducation et surtout la sociabilisation nécessaires à l’implication dans les représentations que vont occasionner les activités chiens visiteurs.

Les échanges entre nos chiens et les personnes permettront des relations privilégiées entre tous dans les secteurs hospitalier, pédiatrique, psychiatrique, maisons de retraite, etc…
Les bienfaits de ces rencontres agissent aussi bien sur les secteurs psychologiques que physiques.
Il a été constaté des influences sur le rythme cardiaque et les effets déstressants sont indéniables.
La participation des personnes ont des bienfaits sur la condition physique de par les mouvements et également influence positivement la mémoire.

Certaines rencontres qui s’opèrent dans les écoles et quartiers, peuvent également avoir un rôle social, préventif et peuvent apporter confiance, en favorisant la communication et le respect.

 

 

Comment participer aux activités chiens visiteurs ?

03_vis_frme_chiens
03_vis_syfe2_Flou2

Quand votre chien est suffisamment éduqué et sociabilisé et qu’il a au moins 1 an.

Vous avez envie de partager ? Alors lancez vous et demandez votre licence CNEAC de base.

La licence vous permettra de participer à un stage chiens visiteurs (voir le calendrier CNEAC) durant lequel seront évoquées les différentes représentations appelées programmes, que l’on peut caractériser de la façon suivante:

  • Animation (AAA-A) : animations dans les maisons de retraites, les hôpitaux, les pédiatries, …
  • Educatifs (AAA-E) : découverte du chien dans les écoles, les collèges, …
  • Sociaux (AAA-S) : interventions dans les quartiers.
  • Thérapeutiques (AAA-T) : en collaboration avec des thérapeutes, le chien sera un auxiliaire important.
  • Recherche (AAA-R) : en collaboration avec des professionnels.

Nullement on ne vous demandera d’être des thérapeutes, mais des bénévoles impliqués participants à des programmes encadrés par des professionnels.

De nombreux conseils vous seront prodigués en matière de réglementation, d’hygiène, d’administration et de pratiques.

Des mises en situation vous permettront de vous familiariser avec des situations que vous allez rencontrer et également juger certaines limites de votre chien.

A l’issue du stage, on vous remettra un diplôme chien visiteur. Si après une visite vétérinaire votre chien n’a pas de contre-indication, vous pourrez demander la licence CNEAC « Chiens visiteurs ».

Avec cette licence, de nombreux champs d’actions s’ouvrent à vous : Maisons de Retraite, Hôpitaux, Prisons, Maisons des Quartiers, Maisons d’Accueil Spécialisées, Ecoles, Périscolaires, etc…

Contactez les licenciés de votre association ou clubs avoisinants pour optimiser les visites.

 

Des interrogations ? Découvrez nos FAQ

Tous les races de chiens peuvent être chiens visiteurs à l’exception des chiens catégorie 1 & 2 (chiens dits « dangeureux »). Ces derniers sont exclus réglementairement et non pas à cause de leur sociabilité qui est semblable aux autres chiens.

Du plus petit au plus grand, tous les chiens sont appréciés. Chacun aura son caractère du plus comique, espiègle au plus sportif ou artistique.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, certains grands chiens comme les Léonbergs sont particulièrement appréciés par les visités comme par les bénévoles. En effet cette race s’avère très calme et a un caractère qui s’accorde parfaitement aux activités chiens visiteurs.

 

Non, il n’est pas nécessaire d’avoir le CAESC pour passer un stage chiens visiteurs.

Par contre il est obligatoire d’avoir la licence de base qui demande plusieurs jours/semaines pour l’obtenir. C’est une simple demande à faire par l’intermédiaire de votre club.

Le diplôme reçu à l’issue du stage chien visiteur sera l’équivalence du CAESC pour l’obtention de la licence finale « Chiens visiteurs ».

Non, il  y aura toujours un responsable de l’établissement visité qui sera présent avec vous durant les visites.
Il gérera les personnes comme à son accoutumé, et sera partie prenante de vos activités.

Rien ne vous empêche non plus de vous organiser entre licenciés pour faire une visite en même temps.

Oui, quoiqu’il arrive, la licence CNEAC chiens visiteurs vous couvre contre les dommages qui pourraient être rencontrés en visite.
Le contrat d’assurance est celui de la SCC.

Il faudra tenir compte de la convention signée avec l’établissement quant aux limites de responsabilités.

Oui, les frais liés aux déplacements occasionnés par les activités chiens visiteurs sont indirectement indemnisés conformément aux textes de l’administration fiscale.

Le bénévole renonce aux remboursements directs des dépenses (frais kilométriques…), mais obtiendra une équivalence sous forme de déduction fiscale.
Il n’y a donc aucune manipulation d’argent et c’est totalement transparent et gratuit pour les établissements visités.

L’aspect bénévolat reste à sa juste valeur.