Les vaccins / La toux du chenil

C’est quoi ?

C’est un syndrome de trachéo-bronchite contagieuse qui touche surtout les chiens vivant en collectivité (élevages, pensions, clubs canins, expositions canines, concours canins…).

Elle est due à de nombreux agents pathogènes, virus et bactéries, pour lesquels il n’existe pas toujours de vaccin.

La voie de contagion est uniquement respiratoire ; la poussière, les zones humides avec des gouttelettes d’eau infestées favorisent la contagion.

L’incubation de cette maladie est courte, de 4 à 8 jours ; son taux de contagiosité est pratiquement de 100 % sur les individus non protégés.

La mortalité est rare mais le risque de complication par surinfection bactérienne est important.

 

Comment se contamine le chien ?

Cette transmission se fait par voie respiratoire au contact d’un chien malade.

 

Peut-il contaminer l’homme ?

Non

Symptômes

Les symptômes sont ceux d’une trachéo-bronchite : toux bruyante et puissante.

 

Le vaccin

La prophylaxie passe par la vaccination.

La toux de chenil est un syndrome où plusieurs agents pathogènes interviennent, certains d’entre eux n’ont pas de vaccin.

La plupart des vaccins pour chiens contre la toux de chenil contiennent le virus parainfluenza et la valence bordetella bronchiseptica. La valence parainfluenza ne suffit pas en général à protéger l’animal.

Le vaccin « toux du chenil » peut s’associer avec les vaccins classiques; il nécessite deux injections à un mois d’intervalle, puis un rappel par an.

Cette vaccination est fortement conseillée lorsque le chien fréquente un club canin, les expositions canines…c’est-à-dire lorsqu’il est en contact régulier avec des chiens.

 

Comment le repérer sur le carnet de vaccination ?

Par les lettres Pi pour parainfluenza et Bb pour bordetella Bronchiseptica.

05_TouxChenil_Img