La leishmaniose viscérale méditerranéenne

C’est quoi ?

C’est une maladie très fréquente chez le chien en France dans le bassin méditerranéen et les régions méridionales entre mars et octobre. On la rencontre aussi dans la Drome et l’Ardèche.

Elle est transmise par la piqûre d’un moustique, le phlébotome femelle. Le chien est le réservoir du parasite.

 

Symptômes

Le chien peut être asymptomatique (60% des cas).

C’est une maladie polymorphe, on peut retrouver les symptômes suivants : des troubles cutanés (démangeaisons, pellicules de grande taille, nodules leishmaniens), un amaigrissement, des troubles articulaires, des lésions rénales, des lésions oculaires et augmentation de la taille des ganglions.

 

La leishmaniose est-elle transmissible à l’homme ?

Oui. Elle s’observe presque exclusivement chez l’enfant qui développe une forme viscérale, qui peut être mortelle sans traitement chez les individus immunodéprimés.

 

Prévention

Dans les zones à risque, il est important de garder le chien à l’intérieur pendant la période d’activité des phlébotomes (coucher du soleil).

La prévention passe par le port d’un collier à base d’un insecticide qui diminue le risque de piqûre pour le chien et/ou de «spot on». Pensez-y pour vos vacances dans le midi.

 

Comment ?

Elle passe par l’administration d’un vermifuge au chien mais aussi aux autres animaux du foyer (chats). Il est recommandé aux adultes et enfants qui ont un chien de se vermifuger deux fois par an, en même temps que le chien. Parlez-en à votre médecin.

 

Vaccin

Il n’y a pas de vaccin contre la leishmaniose en France pour l’instant.

 

05_Moustique_Img